LED, 50 000 Heures vous dites ?

07/02/2017

Nous l’avons entendu maintes fois, les modules LED qui illuminent nos enseignes ont une durée de vie de 50 000 heures, ce qui représente environ 13 ans de vie si on calcule une enseigne fonctionnant 10 heures par jour.

 

L’environnement est déterminant pour la longévité d’un LED donc l’affirmation d’une durée de vie ‘’utile’’ de 50000 heures est relative à un environnement tempéré et idéal selon les spécifications du manufacturier de diode. La qualité du bloc d’alimentation est également très importante puisqu’il doit fournir un ampérage constant de 350ma avec une tolérance maximale de l’ordre de 5%, dépassant ces paramètres, la longévité du produit en sera affectée.

 

Lorsque les manufacturiers de modules mentionnent que leurs produits ont une longévité de 50 000 heures, ils se réfèrent aux manufacturiers de diodes (Cree, Nichia, Samsung etc.…) qui évaluent, selon des critères strictes, la durée de vie exprimée par L70, qui veut dire qu’après 50 000 heures, le module aura perdu 30% de son flux lumineux original. Ces données, sont bien sûr, assujetties à un nombre de facteurs que les manufacturiers de modules auront à respecter. On peut penser à la gestion thermique, l’ampérage (350ma +-), l’encapsulage etc.

 

Rares, sont les manufacturiers de modules, qui auront en main, un rapport de test LM-80 qui est une procédure de test photométrique pour diodes mise au point par l’IESNA (Illuminating Engineering Society of North America) que les laboratoires doivent suivre pour tester les luminaires, modules etc.…

Les manufacturiers s’engagent plutôt à respecter les critères prescrits par le manufacturier de diode lui-même.

 

Le facteur thermique est la cause la plus importante de la dégradation de la diode, un module aura une plus longue durée de vie s’il est exposé à une température de 80C versus 100C par exemple. Ces températures semblent élevées, mais la gestion thermique est prévue à cette fin.

 

La dégradation peut aussi être causée par un taux d’humidité élevé, l’air salin ou lorsque votre enseigne est située près des artères et des autoroutes, là où l’épandage de calcium est permis. Des critères importants à ne pas négliger pour maximiser  la performance de votre enseigne.

 

 

Partager sur Facebook
Partager surTwitter
Please reload

Posts à l'affiche

Sablage et abrasifs

February 7, 2017

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2017 Association Québécoise de l'Industrie de l'Enseigne